• Evènementiel

  • Compteur

  •  

    logo-couleur_du_pnrva-eps

Natura 2000, qu’est-ce que c’est ?

Le réseau Natura 2000, constitué d’un ensemble de sites naturels, terrestres et marins, vise à assurer la survie à long terme des espèces et des habitats particulièrement menacés, à forts enjeux de conservation en Europe. L’objectif de la démarche européenne, fondée sur les directives Oiseaux et Habitats faune flore, est double :

  • la préservation de la diversité biologique et du patrimoine naturel : le maintien ou le rétablissement du bon état de conservation des habitats et des espèces s’appuie sur le développement de leur connaissance ainsi que sur la mise en place de mesures de gestion au sein d’aires géographiques spécialement identifiées, les sites Natura 2000. Le maillage de sites s’étend sur tout le territoire de l’Union européenne pour une politique cohérente de préservation des espèces et des habitats naturels.
  • la prise en compte des exigences économiques, sociales et culturelles, ainsi que des particularités régionales : les projets d’aménagements ou les activités humaines ne sont pas exclus dans les sites Natura 2000, sous réserve qu’ils soient compatibles avec les objectifs de conservation des habitats et des espèces qui ont justifié la désignation des sites.

La France s’est attachée à valoriser le patrimoine naturel des territoires en encourageant la prise de conscience collective des enjeux écologiques dans les gouvernances des territoires. Il s’agit notamment d’articuler les différentes politiques et dispositifs de gestion des territoires en tenant compte du rôle et de la responsabilité des acteurs, à travers des actions de concertation ou de partenariat. La sensibilisation et l’éducation du grand public aux enjeux de la biodiversité tient une place essentielle. La dynamique d’un tel réseau nécessite une animation soutenue des réseaux d’acteurs, favorisant les échanges et les bonnes pratiques.

Le réseau Natura 2000 du Parc participe aux 27 844 sites naturels terrestres et marins identifiés en Europe pour la qualité, la rareté ou la fragilité de leurs espèces sauvages animales ou végétales et de leurs habitats. Sur plusieurs de ces sites entre autres, des Mesures Agro-Environnementales Climatiques sont mises en œuvre…

Chaque site Natura 2000 est géré par un gestionnaire désigné lors de la création du site.

Il ne peut s’agir que d’une collectivité territoriale ou d’un groupement de collectivités territoriales concernées par le site. Si aucune collectivité ne prend le site en charge, il est prévu que ce soit le préfet qui le fasse mais à ce jour ce cas ne s’est pas présenté. Un comité de pilotage (« Copil »), équivalent du comité consultatif d’une réserve naturelle, doit veiller à la bonne application du droit et au bon déroulement de la gestion du site. Il regroupe des représentants des acteurs en présence sur le site : associations, agriculteurs, collectivités, pouvoirs publics, chasseurs, pêcheurs, etc.

Le gestionnaire nomme ensuite un opérateur technique, personne physique chargée de l’animation du comité de pilotage, et de la rédaction d’un document très important pour le site : le document d’objectifs (couramment appelé DOCOB). Ce document dresse d’abord l’état des lieux naturels et socio-économiques avant d’établir les objectifs de gestion de la réserve, pour la conservation du patrimoine naturel, l’information et la sensibilisation du public, le travail réalisé en collaboration avec les acteurs locaux… Il s’agit peu ou prou d’une liste des objectifs de gestion et d’un calendrier des moyens mis en œuvre pour parvenir à atteindre ces objectifs.

Pour tout projet d’envergure non prévus par le DOCOB, la directive Habitats prévoir une procédure d’évaluation d’impact sur le site (pour une ZSC : Zone Spéciale de Conservation, comme pour une ZPS : Zone de Protection Spéciale). Si le projet peut avoir un impact important, il est annulé, sauf dérogation exceptionnelle pour des raisons impératives d’intérêt public (santé publiquesécurité publique, bénéfice économique et social vital, ou bénéfice environnemental indirect).

Dans le Cantal, le CPIE (Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement) est en charge de l’animation des sites Natura 2000 pour le compte de l’Etat.

la lettre d’information du site Natura 2000 concernant Vic sur Cère

 

Creation site WordPress Réalisation Aytechnet à partir de WordPress,
Création site Commune et référencement
Design graphique : Webdesign