Don du sang

Association « Pour le Don de Sang bénévole » du canton de VIC sur CERE

Association « Pour le Don du Sang bénévole » du canton de VIC sur CERE

« Pourquoi parler du don de sang ?   Pourquoi donner un peu de son sang et de son temps ?Don du sang

« Parce que, malgré les progrès de la recherche, on aura encore besoin longtemps des donneurs ; de surcroit les besoins vont augmenter en sang  total, en plasma, en médicaments dérivés du sang, etc. »

Pour ceux qui ne savent  pas encore,  pour ceux qui savent mais qui hésitent à franchir le pas, pour ceux qui ont des idées préconçues sur le Don de Sang, pour les jeunes qui viennent d’avoir 18 ans …

Histoire de A à Z d’une collecte de sang et rôle des bénévoles de l’association

         Avant tout c’est de faciliter le travail sur le terrain de l’équipe médicale : coller les affiches une semaine au préalable ou les confier aux commerçants qui ne refusent jamais, accrocher des flèches indiquant le lieu de la collecte à des endroits stratégiques du bourg  le jour même et installer tables et chaises dans la Maison du Temps libre. Puis c’est la préparation de la collation servie aux donneurs après le don, avant l’arrivée de l’équipe médicale et du premier donneur.

Lorsque l’équipe de l’Etablissement français du Sang (EFS) a terminé l’installation de ses lits et de ses paravents, la collecte peut commencer.

Un bénévole de l’association oriente le prétendant au don vers la secrétaire de l’EFS qui lui donne un questionnaire à remplir avant de se diriger vers un médecin, isolé derrière son paravent et qui est le seul à décider si la personne qui est devant lui (ou elle) est apte au don. Le même bénévole établit sa propre liste à la seule fin de  pouvoir le contacter, uniquement dans un cadre associatif. On ne mélange pas le médical et l’associatif. Le futur donneur ‘’agréé » par le médecin  n’a plus qu’à s’étendre sur un lit et tendre son bras ; facile !!

Dans la bonne humeur les petites mains de la collation servent les donneurs, satisfaits d’avoir donné de leur sang  et qui passent à table pour faire honneur au casse-croûte, certes, mais aussi pour discuter, si affinités et rester quelques instants sous l’œil vigilant de l’équipe médicale.

Puis c’est le rangement, chacun de son côté ;  l’EFS : l’ordinateur, le poste de radio,  les lits et les paravents dans le  petit camion de l’EFS et les bénévoles de l’association : la cafetière, la planche à pain et les gadgets au local du Don du Sang  pendant que Thierry reprend la route avec tubes et  poches de sang  dans son camion réfrigéré.

Et vous, les donneurs fidèles, solidaires et généreux, si votre santé le permet,  revenez…

Plus sérieux, le Don du sang se conforme à une éthique, une sorte de morale qui se traduit dans le ‘’Code du donneur’’ et qui se résume par ces mots : *Anonymat, on ne sait pas à qui va être transfusé son sang.  *Bénévolat, le donneur est désintéressé, il agit pour le bien d’autrui.  *Volontariat, on donne son sang sans aucune contrainte, libre de se présenter à la collecte ou non.

Mais l’association « Pour le Don du Sang bénévole » a d’autres missions essentielles : celle de trouver de nouveaux donneurs, afin de compenser la perte que provoque l’arrêt du Don lorsqu’on atteint l’âge de 70 ans,  et de fidéliser les habitués. Le potentiel de donneurs en âge de donner sur le  secteur de VIC sur CERE est important mais pour des raisons que nous, bénévoles de l’association n’avons à connaître, beaucoup de donneurs nous ’’échappent’’ et c’est dommage.

Pas dommage pour nous, mais pour les malades et accidentés de la vie qui attendent du sang pour une amélioration de leur santé.

Une autre mission qui leur est dévolue, c’est de se faire une place au sein d’une manifestation organisée par d’autres associations, telles que la VIC Foire (voir photo) ou autre marché ou match, etc..

Le 14 juin, quel que soit le jour de la semaine, est une journée mondiale  consacrée  aux donneurs de sang, un jour où les associations de Donneurs de Sang les remercient sous diverses formes : randonnées, spectacles… histoire de les faire se côtoyer en dehors d’une salle  de prélèvement et se sentir unis  par leur nécessaire et indispensable geste : donner un peu de leur sang.

Le don de sang et la Pena de Vic la Gardiole

Donner de son sang c’est très bien mais donner de son temps, on y pense moins !! Donner  son sang et donner de son temps ce n’est  incompatible. L’association, née en 1989, et dont certains membres sont là depuis le début, a besoin de sang neuf (sic), de jeunes, et de jeunes retraités qui, pour les actions de promotion  de sang auprès d’autres jeunes, auraient une vision à eux du’’ comment s’y prendre’’, un autre langage, une autre forme de persuasion et …de l’énergie !       Pensez-y !